Plus le trajet est long …

La durée du trajet domicile-travail a un impact sur les relations au sein de l’entreprise.

Plus la durée est courte, plus les salariés ont tendance à considérer leurs collègues comme des amis. Au contraire, plus la durée est longue, plus les relations professionnelles demeurent impersonnelles.

Entre embouteillages, problèmes de circulation, retard, les trajets peuvent être pénibles pour beaucoup et avoir des répercussions sur la santé mais également sur la productivité des salariés au travail. 

En effet, cela génère du stress et un temps réduit au bureau puisque au-delà de 40 minutes de trajet, les salariés restent en moyenne 16 minutes de moins par jour au bureau que leurs collègues.

Selon une étude, le fait de mettre moins de 40 minutes dans son trajet domicile-travail améliore le bien-être des salariés. 

Les salariés sont : 

  • 78% satisfaits de leur temps de trajet 
  • 17% plutôt pas satisfait 
  • 5% pas satisfait du tout 

… plus la présence en entreprise est courte

Les salariés ayant un temps de trajet long sont plus susceptibles de quitter leur entreprise.

Selon une étude, la moitié des salariés habitant à moins de 20 minutes de leur entreprise envisagent d’y rester plus de 5 ans mais ceux qui habitent à plus de 60 minutes ne sont qu’un tiers à penser la même chose. 39% des Français pensent que la proximité de leur domicile est un élément qui leur donne envie de rester fidèle à leur entreprise.

Près de la moitié soit 46% seraient même prêt à changer de travail pour réduire leur temps de trajet. 

Même si le télétravail se développe de plus en plus, n’hésitez pas à transférer vos appels professionnels dès que vous quittez vos bureaux ou que vous êtes occupé. Cela vous permet d’être organisé et de diminuer le stress accumulé de la journée en déconnectant.

Source : IFOP

 

Allons à l’essentiel