fbpx

Souvent, quand on parle d’externalisation, on pense immédiatement à la délocalisation. Or, l’un n’implique pas forcément l’autre. Il est tout à fait possible de déléguer la réalisation de missions à une entreprise sans forcément délocaliser dans un autre pays. En fait, externaliser un service s’apparente davantage à de la sous-traitance. Et c’est assez fréquent. Par exemple, une société confiera la gestion de son accueil téléphonique, sa comptabilité ou son système informatique à des spécialistes afin de profiter d’une prestation adaptée à ses besoins et de qualité. Cela permet aussi de soigner son image, de mieux s’organiser en interne et de se concentrer sur son cœur de métier.

Externaliser un service, qu’est-ce que cela signifie ?

L’externalisation consiste à sous-traiter un ou plusieurs services à un prestataire extérieur spécialisé dans un secteur d’activité précis. On ne délocalise pas une unité ou des salariés donc afin de profiter d’une législation plus souple par exemple. La plupart du temps, une société recourt à l’externalisation quand elle ne dispose pas des moyens ou compétences nécessaires en interne. Cette décision est aussi stratégique et parfois, économique. Prenons l’exemple d’un artisan qui travaille seul. Financièrement, il ne peut pas embaucher du personnel pour gérer son accueil téléphonique. Or, seul, il lui est difficile de répondre au téléphone tout en exerçant son activité. En externalisant la gestion de ses appels entrants, il peut travailler sans perdre d’appels ou de clients. Cet exemple est aussi valable pour une TPE, une profession médicale ou juridique, un commerçant, un autoentrepreneur …etc.

Déléguer certaines tâches, mais en restant en France

Externaliser implique donc de faire confiance à un spécialiste. Ce n’est pas toujours évident car il faut accepter de confier des missions importantes à un prestataire. C’est pourquoi, de plus en plus d’entreprises choisissent des professionnels situés en France. Cela permet d’avoir davantage de contrôle mais surtout, c’est synonyme d’une prestation de qualité. Pour l’image d’une société, il s’agit d’un détail important. De même, c’est la garantie que ce sous-traitant respecte la législation française en matière de droit du travail. Et puis, il faut reconnaître que c’est plus rassurant.