fbpx

Smombies, l’addiction du smartphone par les piétons

Que vous soyez derrière un volant, à vélo ou bien à pied, l’usage de smartphone en déplacement est un réel danger.

En effet, la nomophobie transforme les Français en  « smombies ». Contraction de « smartphone » et « zombies », ce terme désigne une personne dont les yeux sont rivées en permanence sur son smartphone,  lui donnant une démarche de zombie.

Selon un sondage réalisé par Ford, 57% d’européens interrogés utilisent leur téléphone en traversant la route.

En France :

  • 45% des piétons Français poursuivent leur conversation téléphonique
  • 28% continuent d’écouter de la musique
  • 13% envoient des textos
  • 6% consultent Internet
  • 3% regardent même la télévision ou des vidéos

Marcher avec son téléphone mobile est devenu un problème ! Captivés par leur écran, les smombies négligent leur environnement, leur propre sécurité mais aussi celles des autres.

  • 16% ont heurté un poteau
  • 25%  déclarent avoir déjà heurté un piéton
  • 16% ont déjà frôlé la collision avec un cycliste
  • 14% ont déjà frôlé la collision avec un véhicule

 

Votre sécurité avant votre smartphone

Près d’un piéton sur six traverse la rue en utilisant son téléphone à Paris. Un comportement qui a des conséquences dangereuses puisque près de 10% des accidents corporels sont liés à l’usage du téléphone portable.

En effet, selon L’Observation national interministériel de la sécurité routière, a été dénombré l’année dernière, 3 259 morts sur les routes dont 15% des piétons. L’inattention est un facteur qui joue beaucoup.

S’il existe de nombreuses applications pour quantifier le temps passé devant son téléphone, l’externalisation de vos appels est également une possibilité pour diminuer le risque d’accident.

Allons à l’essentiel