Open space, trop open ?  

 Au fil du temps, l’open space s’est imposé comme la norme du bureau moderne où prime la collaboration.

C’est prouvé en face-à-face, les discussions diminuent de 67%.

L’open space favorise les discussions électroniques par email (67%) et messagerie instantanée(75%). Les salariés ont donc moins de conversations en face à face.

Les salariés ne sont pas contre un gain d’espace personnel en open space. On estime à 71% des Français qui ont déjà entendu un collègue se plaindre de son espace de travail.

90 % des Français on déjà surpris une conversation personnelle d’un collègue.

Travailler en open space avec ses collègues peut gêner. En effet, 65% des Français ont déjà demandé à un collègue de faire moins de bruit et 36 % ont déjà demandé à un collègue de ranger son espace de travail.

 

Salariés plus ouvert aux bureaux fermés

La majorité des salariés rêve d’avoir leur propre bureau. En France, 65% des actifs travaillent dans un bureau fermé, seul ou à plusieurs.

Parmi les actifs travaillant en bureau, pour 57% l’espace de travail est un bureau individuel fermé. 39% de ces mêmes actifs ne sont pas opposés aux espaces collectifs de travail à l’exception que ce soient des espaces de petite taille.

Dans l’idéal, les salariés plébiscitent les petits espaces. Si 7% des Français préfèrent travailler dans un bureau paysager ou un open space (de 4 à 20 personnes), ils sont 49% à préférer un bureau individuel.

Que vous travaillez en open space ou dans des bureaux fermés, vous pouvez transférer vos lignes téléphoniques. En externalisant votre accueil téléphonique, vous évitez les sonneries à répétition ce qui évite les bruits des appels mais également vous permet de vous concentrer sur votre coeur de métier. 

Source : Dynamique-mag

Allons à l’essentiel