La mobilité professionnelle : opportunité … 

2 Français sur 5 pensent changer de poste d’ici deux ans.

Au cours de leur carrière, 52% des actifs ont déjà connu au moins 3 métiers différents.

Parmi les actifs interrogés,

  • 5 % n’ont jamais changer de métier
  • 43% ont connu 1 à 2 métiers différents
  • 36% ont connu 3 à 4 métiers différents
  • 9% ont connu 5 à 6 métiers différents
  • 7% ont connu plus de 6 métiers

Les jeunes sont également nombreux à vivre l’expérience de la mobilité au travail. En effet, les 18-24 ans sont 38% à changer d’entreprise.

Selon le niveau d’études, la mobilité externe varie. Les cadres et professions intellectuelles sont 61% à avoir changer de poste ou d’entreprise soit plus que la moyenne.

Si les Français souhaitent de plus en plus changer de vie, c’est pour plusieurs raisons :

  • Le salaire
  • Le souhait d’avoir un meilleur équilibre vie privée et vie professionnelle
  • Le besoin de changer d’environnement de travail
  • L’envie d’exercer un métier qui correspond davantage à vos aspirations
  • Le souhait d’acquérir de nouvelles compétences
  • La progression hiérarchique
  • L’envie de partir dans une autre région en France
  • L’envie de créer votre propre entreprise
  • L’attrait de vivre à l’étranger

… ou risque ? 

Bien que la mobilité soit perçue comme une opportunité d’évolution, la dynamique de mobilité a tendance à se dégrader.

Pour une majorité de Français, cela se révèle plus difficile qu’auparavant de changer d’entreprise (59%), de métier (58%) et de secteur d’activité (57%).

  • 14% des employés mobiles affirment avoir de réelles difficultés
  • 11% des actifs interrogés rendent compte d’une expérience de mobilité négative
  • 3 personnes sur 5 tirent un bilan positif de leur changement de carrière

Dans les deux ans à venir, certains actifs n’envisage pas de mobilité professionnelle pour plusieurs raisons :

  • Vous êtes bien dans votre entreprise ou votre organisation de travail
  • On ne vous a pas proposé d’opportunité
  • Vous craignez que cela impacte trop votre vie personnelle
  • Vous vivrez dans un bassin d’emploi où les opportunités d’emploi sont rares pour votre profil
  • Vous attendez d’acquérir suffisamment de compétences pour postuler ailleurs

Que vous changiez d’entreprise ou non, vous pouvez externaliser votre accueil téléphonique pour une meilleure organisation. Cela vous permet de rester concentré sur votre activité sans être dérangé. 

Allons à l’essentiel