fbpx

Un jour fêté mais pas férié

De plus en plus de salariés sont partants à l’idée de travailler pour Noël. 

Si plus de la moitié des femmes se disent prêtes à travailler le 25 décembre, les hommes au contraire sont 64 % à partager un avis contraire.

Cette différence peut s’expliquer par le fait que les femmes qui ont répondu au sondage exercent certainement des métiers de services. 

Comme vous le savez, pour les services d’urgence et médicaux, l’hôtellerie ou la restauration, en vue de leurs métiers, aucun choix ne s’offre à eux, ils devront travailler le jour de Noël.

Certains secteurs sont plus enclins à travailler ce fameux jour. Le secteur marketing et communication sont plus de 7% de représentativité à être en activité ce jour-là mais également les RH avec plus de 5% suivi par le secteur de l’informatique avec 2%.

 

Pourquoi les salariés préfèrent fêter Noël au travail ? 

 

Avec un salaire souvent majoré, évidemment, l’argent reste la principale raison qui motive les Français à venir travailler le jour de Noël. Pour 66% des femmes et 54 % des hommes, travailler le 25 décembre serait conforté par raisons pécuniaires.

Certains employeurs n’offrent pas le choix aux salariés que de venir travailler et ce pour 22% des femmes et 11% des hommes. Contrairement au 1er mai qui est une journée obligatoirement chômé pour tous les salariés, la journée de Noël, fête légale et jour férié, n’oblige pas les salariés à ne pas travailler.

Une autre raison qui pousserait les salariés à venir travail, c’est tout simplement le fait qu’ils ne célèbrent pas Noël pour 7% des femmes et 27% des hommes.

Malgré le fait que les salariés ne travaillent pas le jour de Noël, certains restent tout de même connecté.

En externalisant vos appels chez Agaphone, vous avez la possibilité de mettre en place un répondeur téléphonique durant cette journée. Ce qui est meilleur que le téléphone qui sonne dans le vide !

Source : QAPA 

Allons à l’essentiel