fbpx

Depuis le début de l’été, la France subit plusieurs vagues de chaleur dont 2 épisodes de canicule intense ! Plus de 42° ont été enregistrés dans plusieurs villes. Des températures records qui nous poussent à se calfeutrer chez soi… Mais quand le thermomètre grimpe, comment affronter les fortes chaleurs au bureau ? Qu’impose la loi aux employeurs face à la canicule ? Gardez la tête froide, nous vous disons tout dans notre article.

 

 

+40° dehors, que dit la loi ?

Il fait trop chaud dans les bureaux et vous pensez pouvoir arrêter de travailler ? La réponse est : non. En effet, le droit du travail ne fixe pas de seuil de température au-delà duquel les employés seraient dispensés de travailler.

Mais, l’article L412-1 impose aux employeurs d’assurer la sécurité et la santé de leurs salariés sur leurs lieux de travail.  Par conséquent en période de canicule, les employeurs sont dans l’obligation de préserver leur santé physique et mentale en adoptant leur cadre de travail.

Pour limiter les risques d’incidents, voici une liste de précautions à mettre en place dans les entreprises :

 Adapter le rythme du travail surtout en absence de climatisation dans les bureaux :

-Augmenter le nombre de pauses des salariés,

-Limiter les tâches qui demandent un effort physique,

-Aménager le rythme du travail en proposant du télétravail par exemple.

Donner aux employés des moyens de se rafraîchir :

-Installer des ventilateurs ou un système de climatisation dans les bureaux pour renouveler l’air,

-Offrir des bouteilles d’eau, des brumisateurs à ses employés. N’oubliez pas que l’accès à un point d’eau est obligatoire,

-Baisser les stores etc.

 

 

Exercer son droit de retrait au travail

Il est possible pour l’employé d’exercer son droit de retrait au travail quand il estime :

qu’aucune mesure n’est prise par l’employeur pour assurer sa sécurité

qu’il y a un réel risque pour sa santé.

Le motif invoqué doit être considéré comme un danger grave et imminent.  L’employeur peut alors accepter la requête. Cependant il aura à prendre aussi des mesures pour faire cesser le risque. En cas de refus, c’est au juge du tribunal des prud’hommes de trancher.

N’oubliez que certaines personnes sont plus fragiles que d’autres : femmes enceintes, personnes ayant une maladie chronique etc.  Aussi il est important pour les employeurs de rester ouvert et d’écouter les demandes des employés.

 

 

Quels sont les bons réflexes à adopter quand il fait trop chaud ?

Vous aussi prenez les devants face à la canicule en adoptant les bonnes règles et éviter ‘le coup de chaud’ au bureau.

Habillez-vous léger : 

Au bureau, optez pour des vêtements amples et légers, si possible de couleur claire. Ils favorisent l’évaporation de la sueur.

 Buvez régulièrement :

N’attendez pas d’avoir soif, buvez de l’eau ou des boissons non alcoolisées (infusions, jus de fruits…) pour bien hydrater le corps. En revanche oubliez, l’alcool et le tabac qui déshydratent !

 A la pause déjeuner :

Privilégiez une alimentation riche en eau (salade, fruits, légumes) et évitez les plats riches et copieux.

Faites des pauses :

N’hésitez pas à faire plus de pauses sur votre lieu de travail. Si vous avez la possibilité, décalez vos horaires en arrivant et en partant plus tôt. 

Mettez les appareils en off :

Éteignez les appareils électroniques qui ne vous sont pas utiles car ils peuvent dégager beaucoup de chaleur.

 

 

Pendant les fortes chaleurs, faire une pause est primordiale pour toute votre entreprise ! Ne perdez pas pour autant vos appels. Pensez à externaliser votre accueil téléphonique ! Agaphone vous propose différentes prestations toutes adaptées à votre activité. Contactez-nous pour en savoir plus !

                                                                                                                                          Allons à l’essentiel