fbpx

Premiers arrivés…

Plus d’un tiers des Français se disent accros au travail.

29% des français se sentent angoissés lorsqu’ils n’ont pas assez de travail.

D’autres n’arrivent pas à déconnecter, ils sont 28% à consulter leurs mails professionnels tous les soirs.

Les trois quarts des personnes interrogées se disent surchargées de travail régulièrement ou de temps en temps, 57% ont même déjà connu une situation d’épuisement au travail.

Multiplier les heures de travail seraient pour eux une manière d’oublier les symptômes qu’ils possèdent.

… derniers partis

On estime que 33,8% des accros au travail souffrent d’anxiété soit 3 fois plus que les autres salariés. 32.7% sont touchés par des troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité tandis que les autres salariés présentant les mêmes symptômes sont seulement 12.7%.

Les tocs apparaissent aussi comme un élément qui touchent plus les accros au travail que les autres salariés. En effet, 25.6% des accros au travail ont des tocs tandis que les autres salariés sont seulement 8.7% à en avoir.

La dépression est également plus présent chez les bourreaux de travail à 8.9%.

S’investir de manière exagérée dans votre travail peut conduire au « burn-out », épuisement professionnel ou encore à des conduites addictives. Les répercussions ne se limitent pas seulement à la santé du salarié mais également sur le plan familial.

En externalisant votre accueil téléphonique, cela vous soulage dans l’exercice de votre fonction. En un transfert, nos télésecrétaires réceptionnent vos appels et prennent un message envoyé instantanément par mail. Cela vous permet de vous recentrer sur votre cœur de métier sans être ralentit par les sonneries de votre téléphone.

Source : Le Point

 

Allons à l’essentiel